Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 février 2011 4 24 /02 /février /2011 00:57

Colombia colombia ! Pou tchi tchi tchi phou tchi tchi tchi phou... les belles rues de Cartagenas das Indias balancent déjà au son de la cumbia, les couleurs pétantes nous rappellent que nous sommes aux Caraibes, l’ambiance afro-colombienne nous donnent un bon coup de punch pour notre arrivée au pays. Oulà, ça promet tous ça ! 

 

005

Cap sur Playa Blanca, à qqs km de Cartagène pour rafraîchir nos têtes dégoulinantes. L’endroit nous a vivement été recommandé par notre ami le Gus. Oui, c'est vrai que pour ceux qui le connaissent, ça sent déjà le plan foireux !! 


L'un de ses conseils était de dormir chez son pote Hugo. On a qd même checké sur internet hein. Voici ce qu'on a trouvé : "…*WARNING FOR FEMALE TRAVELLERS* Hugo made advances in the dark near the toilets on two girls in our group. We met other girls later who had had a similar problem and who had also heard of others…" En gros le fameux Hugo cherche à tripoter les filles à la sortie des toilettes dans le noir … un grand romantique !


Pas étonnant que Monsieur le Gus ait trouvé son aise chez Hugo's place . Malgré tout, on s'y est qd même risqué.

 

014 - Miamiam sur la playa

Dès notre arrivée, je suis allée faire une tite trempette-avec-mes-lunettes. Un gros rouleau de vague plus tard, la mer les avaient englouties. RV a donc vite enfilé sa combinaison du grand bleu pour tenter de les retrouver. Le problème, c'est que l'eau n'était pas vraiment bleu-bleu mais plutôt bleu-brun. Malgré des apnées d’RV de plus de 5 min (selon ses dires !), on a dû s’y résigner, elles étaient définitivement perdues. Ouais, faire trempette-avec-ses-lunettes, keske-je-suis-bête! 


Lors d'une de ses remontées d'apnée, à défaut d'avoir retrouvé les lunettes, RV s’est ramassé un jetski sur son passage ce qui a provoqué un choc qui s'est propagé jusque dans le fin fond des abîmes. Bin oui, ça résonne une tête creuse... Mais heureusement, plus de peur que de mal, un bisou sur le bobo et le mal avait disparu! Ouf.


Sans mes fonds de bouteilles, réduis à une vision de taupe, on a passé qu'une seule et unique nuit à dormir dans les hamacs sur la plage. Etonnamment on a très bien dormi et l'endroit était plutôt chouette. Cerise sur le gâteau, je n’ai pas eu droit au tripotage de M. Hugo ! 

 

013 - Où on dodo

 

Retour sur Cartagena où le télégramme de Soso nous est parvenu, une cops suisse trop cool qui voyage pdt 1an en terre latinos : "Chu à Cartagène, z'êtes où?". Branché M6, on part "à la recherche de la nouvelle Soso" car le tout n'était pas de la retrouver, c'était de deviner ce qu'elle était devenue! Joufflues? Punky-brouster? A t-elle changée ?! Même avec toute l'imagination possible, pas d'Soso. Donde estas Soso?

 

006 - Mama fruta à Cartagena


Sur la route pour Taganga, une petite envie de soin esthétique nous a menés au volcan de Totumo. La peau un peu flasque, on a opté pour le package "soin nouvelle jeunesse" à base de boue... version colombienne. Hop tout le monde dans le trou, c’est comme ça que ça se passe ! Tu flottes dans la boue avec l'impression d'avoir un pied sur la lune. Gluc-gluc!

 

017 - Gloups... c space mais ca fait du bien

 

Taganga est le point de départ pour le trek de la Ciudad Perdida et pour le parc national de Tayrona. Un soir en se promenant, une tête blondinette mangeant una ensalada de mariscos nous a paru familière. Un gros rire niais est venu confirmer notre supposition, y'a pas d'doute, ct bien Soso! (Désolée Soso pour le gros rire niais mais RV a insisté pour le mettre !) Bon un peu déçu qd même, elle n’avait pas tant changé et en plus, elle rigolait encore et toujours aux mêmes gags d'RV. MDR...

 

020 - A l'heure de l'apéro

Deux charmantes soirées en sa compagnie et de celle de sa cops Delphine à boire des jus-go :-) Elles, encore pleine d'énergie, sont parties s'aventurer sur le trek de la Ciudad perdida à chasser les moustiques. Bonne chance les filles, ct cool de vous avoir croisé et attention oz'animaux HEIN!  On n’en pouvait plus de la chaleur alors plus de jungle trek, plus de plage SVP ! Quelle bande de blazés des vacances !!! 


Direction San Gil, localement connu pour la pratique d’activités extrêmes. Une tite envie d’adrénaline nous a fait nous décidé pour une descente en rafting et un vol en parapente. Prix battant tous les records, seulement 35chf le tout! Et on est même revenu avec tous nos orteils!


C'est ici qu'on a fait connaissance avec Liliana et Camilo de Bogotà, un couple muy cheveré! Une de nos conversations préférées, la nourriture du pays. Ici, la spécialité de la région est la fourmie grillée. J'avoue que je suis normalement moyennement chaude à expérimenter ce genre de chose zarbi. Juste pour crâner, sans avoir aucunement l'intention d'y goûter, j'ai dit : "Oui oui c clair, je vais essayer!" Et sorti de nulle part, qqn m'a tendu une énorme fourmi grillée. Ils les mangent comme des M&Ms. Bin je n’ai pas eu le choix! CRUNCH’ CRUNCH’! Ça m'apprendra de trop vouloir l'ouvrir 


038

Chez le boulanger, tu peux aussi t’attendre à des surprises. En croquant une morce’ de ta pâtisserie, tu te demandes si tu as bien commandé un petit pain au chocolat ou une pizz’ ! Figurez-vous qu’en Colombie, c’est toujours sucré-salé, du 2 en 1! On ne parlera même pas de leur fameux chocolat chaud où tu plonges un bon gros morceaux de fromdu salé... Un crime pour de bons Suisse comme nous! Imaginez-vous mettre un morceau de gruyère dans votre ovo du matin, hein !!


093 - Chocolat chaud avec fromage euh...

Que d'émotions à Villa de Leyva, village pavé tout blanc tout chou. On y a fêté nos "1 an de voyage" avec Eva et Tom de Zurich. Le lendemain, un tit chien errant s’est mis à nous suivre pdt notre balade à vélo. Même avec les deux trois coups de savates, rien n’y a fait, il était toujours là à nous suivre. Finalement, comment ne pas craquer? Nous l’avons donc adopté pour notre trotte de 5h et l’avons baptisé « Trocito » (tit morceau).

 

059 - Trocito après 4h avec nous

Pourtant ceux qui me connaissent, savent que je ne suis pas abonnée au club « 30 millions d’amis ». De retour au village, que faire de lui ? « Tu ne peux pas nous suivre à l’hôtel Trocito» (ça y est, on parle au chien mnt). Au resto toujours avec « Trocito-pot-de-colle » dans les pattes, on a fait genre « ce n’est pas notre chien » et on laissait le serveur le chasser. A la sortie, on lui finalement acheté qqs saucisses. Le lendemain matin, plus de Trocito … big  snif, je l’aurais bien ramené en Suisse, moi, l’amie des animaux.

 

056 - Mon Trocito d'amour

 Nous voila déjà à la capitale, Bogotà. Tous les vendredis, la rue principale "Septima" devient piétonne et prend un air de marché de Noël d'chez nous! Tout le monde en grosse veste car il fait froid par ici, eh oui on est à 2640 mètres d’altitude ! L'ambiance y est festive et le canelazo coule à flot. C’est une boisson chaude aromatisée avec une dose d'aguardiente,  la liqueur nationale au goût anisé. En gros, un cousin éloigné de notre vin chaud suisse.

 

066 - Plaza de Armas de Bogota

Comme convenu, on a contacté nos potes colombiens rencontrés au parapente de San Gil pour un plan-super-colombiano : le Chiva, un vieux bus ouvert dénudé de ses sièges qui sillonne les rues de la ville au rythme de la cumbia. On tombait à pic pour l’anniversaire d’un de leurs potes qui avait réservé le bus pour la nuit. Rumba loca! Musique à gogo, piste de danse, binch' et shot d'aguardiente! C'était caliente caliente caliente! Tellement caliente que j'ai dû enlever une colombienne qui avait confondu mon copain avec poteau de striptease !! GRRRR…

 

071

 Le lendemain, sage sortie du dimanche en voiture avec les adorables familles de Liliana et Camilo. Gentils comme tout et belle journée, même avec nos 10 pour 1000 d’alcool dans le sang. Merci à Liliana et Camilo pour ces bons moments.


On a profité à Bogota de retrouver une tatouille crapeau à binocle ! Une rue entière est dédiée aux opticiens. Je m’en suis sortie pour 70 balles tout inclus, fait en 3h, de bonne qualité et même pas trop l’air con. Enfin, à vous de juger !?

 

2010-11-12 00-01 - IMG 2334

Retour à la sérénité dans la zone cafetière du centre du pays. Au programme, ballades dans la vallée de Cocora connu pour ses hauts palmiers de cire. Egalement à sillonner la région en mode cowboy pour une chevauché folle avec Jolly Jumper.

 

089 - Tjs à Cocora

 

Visite de l'intéressante plantation de café de la finca Don Elías qui nous a révélée tous les secrets pour confectionner le meilleur café colombien. Maintenant, on peut sereinement ouvrir notre finca à D'lèmont au retour. JuRRRa’RRRabica !  

 

100 - café séché

On n’a pas eu trop de bol en Colombie, il a très souvent plu. Alors en route pour Neiva et plus précisément pour visiter le désert de Tatacoa ! Le prix du tuk-tuk était abusif pour y aller. Fidèle à nos 2 pattes, on est parti dans l’espoir que qqn ait pitié de nous en cours de route ! Après 1km sous un soleil de plomb, BINGO ! Un pick-up en promenade dominicale s’est arrêté ! A bord la famille Rojas adorable comme tout avec qui on a serpenté toute la journée, ce fameux désert. Avec Aguardiente et Cerveza comme compagnon de route!

 

135 - On embarque, au passage un tit verre d'aguardiente

 Avant de tous rentrer à l’arrière de la camionnette, halte baignade pour le coucher de soleil. Cela m’a valu environ 500 piqûres de mouches de sable. SCRATCH-SCRATCH dans tous les sens ! Tellement qu’il a fallu une bonne quinzaine de douches glacées et 2 jour à éviter le soleil pour désenfler la bourrique.

 

127 - Désert de Tatacoa


San Augustin, village historique où se trouvent des statues-totems, vestiges d’une civilisation précolombienne. Une chouette balade nous a mené au site de la Chaquira. La Chaquira étant une divinité sculptée surplombant un magnifique canyon. Même pas de blonde plantureuse loca loca, du coup un peu déçu l’Hervé. Rencontre aussi avec Dany the one un frouze, histoire de se remettre à la langue de Molière.

 

137

 

Une des nuits a été quelque peu bruyante. Des coups de feu ont résonnés dans les ruelles désertes du pueblo. Attaque des FARC ?!? Merde, on n’en est qu’à la préface du livre d’Ingrid Betancourt, on n’est pas encore prêt à faire face au chantage de la Guérilla ! Au petit-déj, on a demandé à l’hôtel « Que paso ? ». « Nada, ils refont le toit à côté ». À 4h du mat? Mon œil … Après enquête, on a su qu’il y avait juste eu un réglage de compte entre banditos. Bon, 1 mort et 2 blessés qd même.


Il est grand temps de finir le livre d’Ingrid, cette fois-ci on traverse une zone à « risque », pour rejoindre Popayan, une ville blanche colonial. Bus de jour fortement conseillé. A part un bus tape-cul, todo tranquilo. On est arrivé à bon port et à temps pour le marché du mardi de Silvia pour entrevoir les indigènes Guambianos, jupe ample et chapeau melon au menu.


160

 

Ca sent la fin des haricots avec notre dernière halte colombienne avant la frontière équatorienne, à Ipiales et son sanctuaire de las Lajas.

 

165 - Sanctuaire de las Lajas

C’est vrai qu’en Amérique du Sud :


Pour la jungle, t’as le Brésil amazonien

Pour les caraïbes, t’as les îles du Vénézuela

Pour les déserts, t’as le Chili

Pour du « typique », t’as la Bolivie

Pour les Andes, t’as le Pérou

Pour les volcans, t’as l’Equateur

Mais si tu veux un peu de tout ça, la bella Colombia te l’offrira !!!     

 

C’est sûr, en Colombie « EL RIESGO, ES QUE TE QUIERAS QUEDAR» (le risque, c’est que tu voudras y rester – slogan de l’office du tourisme colombien)

Partager cet article
Repost0

commentaires

S

Vous me faites rêver les cocos!!!! Et pis tout d'abord je ne suis pas d'accord... c'est RV qui est niais quand il commande sa ENNNNN-SAAAAAA-LAAAAAA-DAAAAAA de MAAAAA-RIIIIII-SCOOOOOOS! Bref, je
suis trop contente que vous rentriez bientôt pour que je puisse enfin vous raconter les aventures de la cité perdue et de tous les animaux rencontrés... Bisous les loulous!


Répondre
C

Magnifique...
La strassenbahn version Bogota


Répondre

Présentation

Où sommes-nous présentement ?

drapeau-suisse.jpg HOME

COMPTEUR VISITE

NOS PRECEDENTS VOYAGES

 

 

 

Pays

CARTES - ITINERAIRE

MUSIQUE