Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 février 2010 2 16 /02 /février /2010 16:06

Partager cet article
Repost0
18 janvier 2010 1 18 /01 /janvier /2010 05:23

Et Hop départ pour Battambang, au nord ouest du Cambodge. On a beaucoup aimé cette ville, surtout pour la sympathie des habitants. Pour ne pas perdre notre habitude d'easy rider de la mobylette de Phnom Penh on en a loué une. Bon ché pas si on était mauvais négociateur mais on a payé 3x le prix de la capitale qui était de 2,5$/jour! On est donc parti a la découverte de la campagne visité 2 sites, le temple Phnom Sampeou et le wat Banan (un peu comme une banane quoi) et au retour on a pris le Nori national, sorte de bambou train. En gros, c est une planche monté sur 4 roues et avançant grâce à un moteur de tondeuse, le tout complètement désossable pour faciliter les croisements. Le principe est simple pour croiser, c est le plus léger qui doit céder le passage et désosser sa bête. Vu qu’on avait chargé la moto on avait un atout de poids, c est donc souvent ceux d’en face qui on du s incliner, même si parfois ils étaient plus nombreux. La loi du plus fort en somme ;-)

 

005 Le nori national

Qu'est ce qu'on en fait des rencontres, davantage quand on parle la langue. Ça va être dur dans les autres pays j'crois! Même les gens de l'hôtel de Battambang sont venus nous dire au revoir au départ du bus, c'est pour dire à quel point ils sont gentils! Après on est parti en direction du nord en contournant le Tonlé Sap avec un arrêt dans la ville natale de maman Vannara, Sisophon. En cherchant un endroit pour passer la nuit, on a sympathisé avec une famille et en quelques rigolades on s est retrouvé à cuisiner avec eux un repas khmer. On se serait cru dans "Pékin express" à se faire offrir le couvert. Une superbe expérience, on est reparti pour notre hôtel très touché par la gentillesse de cette famille. Vu qu'ils ne voulaient pas de notre argent, le lendemain pour les remercier on a fait développer qques photos de notre soirée et on leur a offert qques fruits frais du marché. La jubilation dans leurs yeux! Ça valait la peine en tous cas. Avis au amateur, ils ont 2 filles qu'ils cherchent à marier avec un "barang", qui est le mot désignant tous les blankitos, c'est un peu le "gringo" au Cambodge. :-) Sinon, on a visité un parc type Walt Disney méga kitsch et un ptit temple montagne qui faisait office d'école pour des enfants défavorisés.

060

Pour repartir de Sisophon, on a choisi l option taxi du coin, moins cher pour une fois que le bus, plus rapide mais surtout bien moins tôt le matin!  On a donc pris la route pour Siem Reap dans la bagnole d'un gars avec 2-3 autres gulus qui prenaient la même direction. Dont un cambodgien pur souche qui revenait de Poipet, le "Las Vegas" du Cambodge. Il a eu le temps de nous conter en long et en large ses soirées arrosées avec 3 filles sous chaque bras à flamber toute la recette du mois de sa petite épicerie alors que sa 3ème femme l'attendait sagement à la maison avec ses 15 gosses. Un rigolo mais qui nous a permis de faire passer notre temps pendant la crevaison de notre taxi.


Cette fois-ci on touche le gros lot du tourisme Khmer, Siem Reap où se trouve le fameux Angkor Wat avec ses 287 temples et ses 400km2 de forêt de pierre. On y est resté qques temps malgré le trop plein touristique, on se plaisait bien à flâner par-ci par-là.

 

021 Mini bonze

036 Ta Prohm

Au final, 2 jours à vélo, 1 jour à Angkor en tuk-tuk, d'où vient, comme vous pouvez le voir sur les photos, nos superbes chapeaux de cowboys négociés à 1$ les 2. Une méga affaire à ne pas laisser passer... Malgré l'air blet attendez-vous à ce qu'on l'amortisse & à nous voir sur toutes les photos avec un peu de soleil!! C'est notre côté "USA West coast"!

 

Siem Reap c'était aussi journée glandade au bord de la piscine d’un hôtel de bourges à 5 balles l'entrée! Plus cher que notre nuit d'hôtel! On a également descendu des pots avec un couple du sud de la France, Vanessa & Sébastien ce qui a rendu difficile le pédalage de 15 km jusqu'au lac le lendemain. Visite du village flottant Chong Khneas sur une pirogue avec Dan l'américain et un bateau driver très touchant qui nous racontait ses histoires sur le devant du bateau, l'ancre amarrée au milieu des poissons.


051 ils sont partout ses cowboys

Ce fut un agréable séjour même si c'est la 4ème fois que je vois Angkor Wat. Heureusement pour moi, les Cambodgiens ne payent pas d'entrée, touristes 20$ par jour et c'est un peu comme ça partout au Cambodge. C'est une initiative pour encourager les khmers à découvrir les beautés de leur pays car souvent à 50$ de salaire mensuel moyen, il est très difficile de faire quoique ce soit. La plupart du site est en rénovation, alors la photo d'Angkor cette année accompagnée d’une belle bâche verte. Un peu dommage mais en même temps il faut le rénover et le restaurer. C'est un tit bijou à bichonner avec grands soins :-)


Après s'être bien ressourcer à Siem Reap, on redescend le tonlé Sap rumba Kompong Thom pour visiter principalement le temple de Sambor Prei Kuk venant de l'art préangkorien, 1ère moitié du VII siècle. C'est très différent d'Angkor Wat. L'architecture à base de briques est semblable à celles des sites de l'Inde du Sud. Leurs hauteurs étaient assez impressionnantes vue de dedans. De dehors, c assez rikiki par contre. Sympa à voir d'autant plus que le trajet y menant est superbe. Contraste de couleurs mêlant enfants de la campagne, buffles boueux, maisons en paille sur pilotis, palmiers à perte de vue, un délice pour nos tits yeux.


064

Ah oui, une institution au Cambodge, ce sont des sortes de cabanons-restos sur pilotis dotés d’une natte en bambou posée à terre et entourés de hamacs. L'endroit juste idéal pour se remplir la panse et faire le gros fainéant vautré dans la bête à bascule après le "peux plus dire pe-pe"... A consommer sans modération!

074 Maison-resto sur pilotisComme vous imaginez bien, dans les pays asiatiques il y a énormément de pagodes et de temples. On a donc continué sur notre lancée car à Kompong Cham (communauté musulmane), tjs en descendant le tonlé Sap direction Phnom Penh, on en visité un autre de type préangkorien, le Wat Nokor. Pas mal mais un chouilla ch'tit quand même. Aussi, une tite visite bien agréable nous a menée au village éco touristique de Cheung Kok où l'association AMICA à pour projet d'aider les villageois défavorisés en développant un tourisme intéressant et utile tels que la fabrication du sucre de palme, des kramas qui est en fait une sorte de foulard Khmer multifonctions passant de maillot de bain à torchons de cuisine, etc...

090 comme ca qu'on fait les kramasComme les villageois étaient bien curieux de savoir comment on savait le cambodgien, on a fini notre a-m à papoter avec eux de tout et de rien. Deux sujets les ont particulièrement marqués : le sort des personnes âgées en Suisse et ma myopie. On disait qu'en Europe généralement les personnes âgées n'étaient pas "traitées" de la même façon qu'en Asie. Pour eux rien de plus naturel qu'enfants et petits-enfants s'occupent de leurs aînés. En Suisse, tu peux aller te brosser pour ça ma vieille! Nous, on les mets dans un home et les rendons visite "quand on le temps quoi"... Big choc pour eux! Dans un quoi?! C'était assez comique car quand une personne nous rejoignait dans la conversation, l'une lui disait en khmer, outragée : "Tu sais, dans leurs pays quand ils sont vieux, ils les mettent tous dans le même coin et c même pas leurs enfants qui s'occupe d'eux!! Ti rends compte hein dit?!" LOL... Puis aussi, je leur ai expliqué que sans mes lunettes, gt une vraie taupe. Et les voilà tous à essayer mes lunettes correction +6 avec effet hallucinogène garanti. Le délire quoi! En tous cas, c'était de très beaux instants vécus.

061 a la piscine

En remontant le Mékong, voilà Kratie, région qui accueille les derniers dauphins d'eau douce, les dauphins d'Irrawaddy. On en a vu de loin (loin loin loin loin quoi) pas de pirouette à la flipper en vue... donc tjs sur une moto, tite traversée du Mékong et à nous retrouver sur l'autre rive à goûter à tous les desserts khmer possible. Enfin euh Hervé n'est par contre pas très douceurs cambodgiennes, c plutôt tite tarte citron maison de la Betty Bossy. Ahhh notre Betty nationale!


La région du Mondulkiri, à l'est du Cambodge, nous attend pour découvrir cette province très peu peuplée et majoritairement habitée par des minorités ethniques dans la jungle. Cette partie du pays étant très vallonnée, comptez bien qques heures en sursaut permanent avant de poser vos fesses au calme devant un bon teukolok (oui oui le fameux fruitshake khmer!) Bon apparemment, ils sont en train de faire une route en béton, ptet que dans 15 ans ce sera prêt! Youpiie. Y'avait des treks organisés avec dodo chez l'habitant mais on a voulu s'la jouer solo et on a embarqué notre sac à couchage sur la moto en espérant squatter dans une famille de minorité ethnique, les "Pnong". Ballades dans les contrées à la Tom Hanks comme dans "Seul au monde ".


120

Tiens une cascade! Celle de Sen Monorom, mais étant donné qu'elle était un peu pauvre en débit (saison sèche), on en a visité une autre, très connue au Cambodge, Bou Sra, bien plus impressionnante. C'est là où on a filmé notre tite vidéo de Noël, bien débilos on l'avoue oui! On avait bien sympathisé avec une "Pnong" s'appelant So Ny qui était la jeune femme du guichet et qui nous a aussitôt invités à venir assister à une fête de Noël dans son village, car on était le 24 décembre. Hein?!! Ils célèbrent le tit Jésus chez les tits Bouddhas?! Nous voilà dans une tite cahute en paille à discutailler en préparant un plat typiquement Chunchiet, ce qui veut dire les gens d'origine. Très intime au feu de bois car pas d'électricité. On se serait cru dans la crèche, le cochon et les poules remplaçant le bœuf et l'âne gris!

103

L'estomac bien tendu, on s'est rendu à cette fête cachée derrière 2 - 3 maisons en paille et on y a découvert avec surprise une église, plantée là entre une cinquantaine de cambodgiens qui chantaient le Minuit chrétien remixé. Situation un peu comique! Hervé qui pensait échapper à la messe de minuit, c'est encore raté pour cette année! Nuit très courte pour des globetrotteurs comme nous dû à l'agitation du grand-père bourré à l'alcool de riz et aux cocoricos régler toutes les 5 minutes! C'est qu'à la télé que les coqs chantent une fois à l'aube! Saloperies va. Une expérience unique en son genre, c'était un Noël magique passé avec des gens adorables! On a donc renfourché notre traineau à moteur pour partir vers d'autres cieux. Cependant après qques km, notre chevauchée féérique a été stoppée nette par une crevaison, au milieu de nulle part, le village le plus proche se trouvant à une bonne quinzaine de km... C'est aussi ça la magie de Noël!

 

Par chance, le Mc Gyver cambodgien est passé par là pour nous aider, Merci! Longue remontée et détour par Stung Treng pour Rattanakiri, la route directe étant impraticable. Là-bas, comme à Mondulkiri, la jungle règne sur les lieux. Lac volcanique de Yak Lom, recherches de pierres précieuses vers Bokéo, cascades d'eau à gogo, la région ne manque de rien.

126 A la recherche de pierres precieuses a BokeoOn a passé de bonnes soirées avec deux Lausannois, Cécile et Julien autour de choppes de vin rouge. On était bien tenté par un tit trek de qques jours dans la jungle avec eux mais vu que le visa d'Hervé expirait et qu’on ne savait pas si ct problématique à la douane, on a préféré ne prendre trop de risques et donc rejoindre le Laos pour commencer la nouvelle année, une bonne année, une autre avec encore pleins de beaux souvenirs et d'expériences encore plus folles! ;-)

Partager cet article
Repost0
9 janvier 2010 6 09 /01 /janvier /2010 09:23

Dans l’avion nous menant de Bangkok a Phnom Penh, j’etais plutot fière de montrer a Herve par le tit hublot, la splendeur du Mekong traversant le Cambodge. Apres quelques minutes de vol, et toujours le Mekong s'étendant a perte de vue, il me semblait bien que quelque chose clochait… en faite, il s’averait que quelques jours avant notre arrivee des pluies avaient inondees la region. Super la saison sèche...
Le Mekong, euh enfin l'inondation du Mekong

Phnom Penh, merci tout d’abord a ma tante Vanna (eh oui, on est pas dans la meme famille pour rien) et a sa famille d’etre venus nous chercher dans leur Camry, voiture tres a la mode khmer si on a pas une Lexus pour faire son gros branleur!

Melissa, une vrai princesse

On a passé nos premieres nuits chez eux.  Malgre leur gentillesse et leur accueil chaleureux, on a pas fait tres long. On a juste pas l’habitude de se lever a 5h30 tous les matins, on est en vacances quoi… Bon, direction la guesthouse Narin II vers le marche Orussei au centre ville, bcp plus pratique pour nous aussi.

On voulait arriver a temps debut novembre pour Bon Om tuk qui est en faite une des plus grandes fetes cambodgiennes de courses de pirogues et rassemblant tous les gens des provinces qui sont descendus pour l-occasion.. Ca en fait du monde a la fin… bin nous y voila en plein dedans! Plonge dans un phnom Penh surcharge et inonde de centaines de milliers de personnes, il l’a l’Herve sa fete de Bon Om tuk!! 

Palais Royale pendant Bon Om Tuk 

Defile de bateaux sur le Tonle Sap
Aussi, y’a eu l’arrivee en novembre de Papa Mann & cie. On s’est bien amuse a vrai dire, bouffe sur bouffe dans les boui-bouis du coin, karaoke night fever avec en vedette mon cousin-Krisna-the-Prince-of-karaoke, disco night avec les cousines sur fond de chansons coreennes, decouvertes des contrees avec la famille en motodop, nos soirees spaghettis et tranches de porcs a la crème pour ma famille qui normalement, mange que du riz, (ballonnements de ventre garantis, y’a eu des K.O!) y’a eu les 1ers essais en moto pour Herve-la-mobilette (fallait pas avoir mal a la nuque entouka…)

Herve la mobilette!
Puis il y avait les siesta dans les hamacs et tous les jours, teukolok oblige!! (sorte de fruitshakes a vous faire tomber par terre…) Sinon y’a eu des photos de mariage a la cambodgienne.. euhhhhh… on s’explique avant que vous alliez vous imaginer quoique ce soit ok?! Come down please! …Les cambodgiens adooooorent prendre des photos a la kitsch, et vu que ma maman est cambodgienne pure et dure, elle nous a harcele pour qu’on en fasse sinon c’etait le coup de fil-reveil tous les matins a 5h!! On a cede et nous voila en deux trois mouvements, coiffes et habit en costumes traditionnels Khmer! (vous etes morts de rire jparie!) 4h pour ca! Mais bon, on dort paisiblement mnt jusqu’a 7h du mat, c’est ca de gagne!!

 P3 - ... direction le Palais Royal! 

Ah oui, Monsieur Herve se debrouille vraiment bien en cambodgien! Je crois qu’il serait presque prêt a draguer une autre tite cambodgienne, ce qui m’inquiete un peu d’ailleurs!!! On arrivait plus a decoller d’un endroit des fois, car il fallait qu’il sorte son gag prefere en khmer : “Khniom kone khmer” (moi je suis un enfant khmer) et le voila parti dans des discussions a n’en plus finir..(bon ok des fois, c’etait plus du dialogue de sourd-muet) mais je dois avouer, il assure quand meme ce tit jurassien…

C’etait une experience unique de passer notre 1 mois a Phnom Penh en compagnie de ma famille et a prendre du temps a les connaitre, a vivre avec eux au quotidien, a avoir des fous rires ensemble tout dans la bonne humeur cambodgienne.
                  Et la famille du cote de maman vannara We are fa-mi-ly!!
C’est pas le pays du sourire pour rien et au cas ou, LE VRAI c’est bien le cambodge et pas la Thailande comme il écrive dans les guides!! Dja qu’ils essaient de nous voler tous nos temples tedjou!

Apres tant de zigzagues entre notre guesthouse, chez ma tante Vanna a Bangsiap (banlieu de Phnom Penh) et chez ma grande-maman et ma tante du cote de mon papa  a Preatamek (40 minutes de PP), on  a fait un break de 10 jours a la plage de Sihanoukville, comme vous l’avez vu avant d’entamer nos aventures, celles ou on est livre a nous meme, et celle ou on est oblige de … porter son propre sac a dos!!! A moins qu’on arrive a soudoyer quelq’un a le porter, hein dit Herve?
Sihanoukville, Serendity beach 

Partager cet article
Repost0
25 décembre 2009 5 25 /12 /décembre /2009 13:22

... UNE CHAMBRE AVEC EAU CHAUDEEEEEE!!! car je commence a en avoir marre de faire les cris maoriens avant de passer a la douche froide! Mais Herve m'a promis, pour Nouvel-an, si je suis sage! gloups...

Donc, pour notre Noel, on l'a passe a Mondulkiri, dans la jungle de l'est du Cambodge (bin ouais on est toujours et encore au cambodge a l'heure actuelle) ou l'air s'est bien rafraichit la nuit (on a sorti la polaire!!) meme si les t-shirt et les shorts sont toujours au rendez-vous en journee.
En se baladant hier en moto, on a rencontre une famille de minorite ethnique appelle communement, "Pnong" qui nous ont agreablement accueuillis dans leur famille et ou on a pu se blottir, a defaut de boeuf et d'ane gris, entre le coq et le grand-pere bourre a l'alcool de riz, doucement berce par les couinements du porc! (c'est pas d-herve dont je parle au cas ou!!) Ambiance garantie et une belle veillee de Noel de l'epoque du petit Jesus.

Ce soir, retour a la ville, c'est BBQ party dans le bar gringo du coin! a +



Ah oui... Joyeux Noel et Bonne annee!!!! :-)
Partager cet article
Repost0
1 décembre 2009 2 01 /12 /décembre /2009 14:01
Petit bungalow en bois vue sur la mer, farniente sur la plage, happy hour à gogo, happy happy shake olé olééé.... Difficile dans ces conditions de mettre à jour notre blog... j'espère que vous nous comprenez  ;-)


P.S : On est revenu sur Phnom Penh à l'heure actuelle après avoir passé une douzaine de jours à la playa. Vu la rapidité de notre mise à jour et des ordis khmers, vous verrez nos photos dans une bonne dizaine de mois!!
Bon on a quand même réussi à mettre qqs photos de la Thailande! Quand même!


Partager cet article
Repost0

Présentation

Où sommes-nous présentement ?

drapeau-suisse.jpg HOME

COMPTEUR VISITE

NOS PRECEDENTS VOYAGES

 

 

 

Pays

CARTES - ITINERAIRE

MUSIQUE