Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 novembre 2010 3 10 /11 /novembre /2010 05:14

À peine atterris sur terres nippones que nous voilà déjà pris en charge par ma bonne copine, Aki et son mari, Anton. Je les avais rencontrés en séjour linguistique en Nouvelle-Zélande y'a 10 ans de cela. Aki une élève comme tant d'autre et Anton... Bin c’était mon prof d'anglais LOL :-)

 

001 - Le club de AA, Aki et Anton

Ils nous ont accueillis dans leur maison traditionnelle pendant 11 jours où on a posé nos sacs de jute et nos p’tits culs sur les tatamis. Ils nous ont chouchoutés comme jamais. Y’avait plus qu'à ouvrir la bouche et s'essuyer avec la bavette pour déguster les succulents plats du chef Akisan. :-)

  023


040

Elle nous a tout de suite mise dans l'ambiance en nous emmenant dans des endroits aux environs d’Osaka et de Kyoto pour nous expliquer les fondamentaux afin de s’immerger dans le délire de la culture japonaise.


Aki nous a appris un mot très répandu au Japon, otaku qui désigne tout simplement "fanatique de n'importe quoi". Ils peuvent autant l'être pour des trains miniatures que pour des poupées style manga. Le profil type serait en gros un lunetteux d’une trentaine d’année, seul, travaillant dans un bureau toute la journée et jouant au tit train ou à la poupée le soir, y’en a qui se r’connaissent ??? ;-).


  066 - AAAAHHHH

 

Des magasins entiers leur sont dédiés. Ils y passent des heures, par exemple, à chercher le nouvel autocollant indiquant la destination à coller sur leur tit tchou-tchou à vapeur! D’autres cherchent plutôt leur prochain fantasme féminin miniature pour je ne sais quelle raison (ouais je sais pourquoi mais mieux vaut pas connaître les détails hein…). On est même allé visiter un temple pour poupées obsolètes où les gens viennent déposer leurs vieilles barbies-dolls en leur promettant une seconde vie… un peu moins perverse cteu fois… :-S

 

063 - Wuh...

Pour ma part, Aki a eu le malheur de m'ammener à des "100 yen shop". Eh oui, des magasins d'conneries assez stylées tout à 1$ allant du pomme-arrosoir pour bouteilles PET aux sacs-distributeurs de pommes de terre (je vous montrerai au retour!). Quand je n'en voyais pas de la journée, j’en tremblotais!! J’en suis devenue une vraie otaku :-)

 

123


054

Aux alentours d'Osaka se trouvait Miyama, un petit village traditionnel aux maisons à toit de chaume, les Kayabuki. Mais ce n’est pas tout, dans ce bled, les visiteurs se précipitent sur la spécialité culinaire du coin, le sukiyaki aux poulets sauvages. Sorte de fondue au wok avec pleins d'légoumes. Une fois cuit, tu ramasses un morceau de la bête que tu trempes dans de l’œuf cru et t'essayes d’avaler tant bien que mal. Bon faut pas trop y penser et juste te dire que c une bonne expérience du Japon, sinon ça bloque! gloups. Finalement, le goût n’est pas si mal...

 

010 - Village de Miyama


Pour pousser le bouchon encore un peu plus loin, Aki nous a commandé du sashimi (normalement c’est du poisson cru)... Mais au pays du poulet sauvage, c’était du poulet cru!!! Là t’essayes de ne pas trop penser aux étiquettes de la Migros qui te disent de bien te laver les mains après avoir touché du poulet cru, attention risque de salmonellose! Re-gloups-gloups’

 

021 - Notre poulet cru!!! le sashimi spécial

Comme vous avez pu voir sur la vidéo, on a eu droit à une leçon de cuisine dirigée par Ninja Aki où on a confectionné des basics-sushis. Sushis que nous avons apporté par la suite à sa meilleure amie pendant sa pause-midi. Elle est testeuse de riz professionnelle ! Les collègues ont donc testés (avec sérieux dans le laboratoire, on ne rigoule pô!!!) et on a été noté!! MDR... Note : peu mieux faire :-S

 

029 - 1ere tentative

Un matin, on a pris la direction du marché local des pêcheurs. Elle a acheté de magnifiques poissons et on salivait déjà en les voyants au fond du four en papillote. Le soir même, elle a déballé les zolies poissons qu'elle a délicatement préparé ce qui pour elle voulait dire : bien lavé, bien coupé et... "That's it!" she said. Hein? Bon bin welcome to Japan, il a fini cru dans nos bidons mais on lui faisait confiance, elle a bossé des années dans le domaine de la pêche alors cha va quoi ! Voilà le 1er chapitre culinaire est clos.

  074 -

 

Les bains japonais, les onsen : pour une culture assez introvertie d’apparence, il est surprenant de savoir qu’il existe une tradition ancestrale d’aller se baigner aux bains thermaux, le kiki à l’air ! 8-/. Evidemment, les hommes et femmes sont séparés teu teu teu! On ne pouvait pas quitter le Japon sans avoir goûté aux plaisirs des onsen. Il existe un rituel avant d’entrer dans les bains, on pose son petit derrière sur un genre de pot de chambre face à un miroir et tous ensemble, on prend une douche assis. Comme l’appelle ma cops Aki, c’est une « nacked relationship ». En gros, on se frotte le dos chacun son tour (ouais, ceux qui se connaissent) cul-nul et en ragotant. RV avait déjà tenté l’expérience de son précédent voyage avec des potes, un habitué quoi. Pour ma part, je n’étais pas très relaxée par les bubulles qui te rentrent dans le popotin ! Expérience du moins très poilante !!!

 

055

 

037 - La cérémonie de thé

Petit détour par Nara, une très belle ville où errent des cerfs en liberté. On s’est laissé charmer par le Todai-ji avec son énorme Bouddha et par les jolies boutiques typiques du paisible quartier de Naramachi. Les visites se sont faites sous une chaleur de ouf … 35 degrés et un bon paquet d’humidité !!! Pire qu’à Hong Kong, pire qu’ailleurs, c’était la 1ère fois de ma vie que je transpirais des tibias !!! Ca vous est d’jà arrivé à vous ça ??

 

050 - Le temple Kodaiji

Expédition à Kibune, Kurama et Ohara, au nord de Kyoto. Là-bas, toujours en compagnie d’Aki et Anton, on a mangé dans un resto sur pilotis où les nouilles descendent le long d’un petit canal. Le but du « jeu » est d’attraper les nouilles avant qu’elle finisse dans la rivière, bin oui si tu loupes, c’est ça de moins pour ton bidouille! :-P On a eu aussi droit à une visite au Sud de Wakayama dans des ateliers et des boutiques de laquerie. C’est un art japonais qui consiste à recouvrir des objets en bois d’une couche de laque pour leur donner un effet méga-kitsch euh non, pour leur donner du style quoi :-P !! Un incontournable des cuisines japonaises.

 

076 - Les nouilles ludiques

Ca nous a fait du bien de se sentir presqu’à la maison chez Aki et Anton. Vous nous avez vite manqué ! Cela a été difficile de mettre les voiles. Snif'

 

100 - le temple en or

En route pour Kyoto, la ville aux 2000 temples. Pas pour rien qu’elle est considérée comme capitale culturelle du Japon. Itinéraire classique tel que le chemin de la philosophie, le pavillon d’Or Kinkaju-ji, le Rozan-ji, le festival de Shimogamo, le temple d’argent Ginkaku-ji et ses beaux jardins zen etc… Dans le fameux quartier de Gion, on peut apercevoir des Geishas et des Maikos, mais il faut patienter pour les voir et comme je n’ai pas de patience, j’ai pô vu. :-(

 

090


115

 L’office du tourisme nous a refilé l’adresse d’un hôtel pas cher. Notre chambre était perchée au 8ème étage et devinez koi ?? Notre 1ere nuit s’est écourtée vers les 6h du mat par un p’tit tremblement de terre ! Y’avait pas que les murs qui tremblaient, nos p’tites canines aussi :-S

 

 

Puis on est allé direct à Tokyo car là, nous attendait notre 1ère expérience couchsurfing ! Pour ceux qui ne connaissent pas, c’est un site en ligne où des gens offrent gratuitement un canapé pour les voyageurs de passage. Du coup, tu peux faire des rencontres sympathiques avec des personnes du monde entier et connaître leur culture. Bon tu dors pour pas cher aussi! :-P Notre hôte, Hiroshi, un jeune japs dynamique de 25 ans, tjs prêt à déconner. Il était vraiment tranquilou avec les clés de l’appart et le reste. On s’est tapé de bons délires dans le quartier de Shinjuku.

 

169

 

117 - qui nous a accueillis à bras ouvert à Tokyo

Après 2 jours, on s’est permis un break de la folie de Tokyo. Il nous fallait un bol d’air des montagnes. On s’est tenté l’ascension du fameux Mont Fuji à 3776m. Le site est extrêmement touristique, à certains endroits, ça bouchonnait. Bip bip ! Tout japonais qui se respecte, se doit d’atteindre une fois dans sa vie, le sommet du Japon. Cela explique cette incroyable affluence. Les japonais n’y vont pas à la rigolade sans s’y préparer, ils sont suréquipés et se baladent avec des bouteilles d’oxygène à la main ! Un certain contraste avec nos amis Oliver et Katie en short et T-shirt, rencontrés dans la montée. Malheureusement pour nous, on a eu un temps de chiotte mais belle expérience tout de même :-). Retour à Kawaguchiko après une longue journée de 9 heures de marche, on a bien mérité nos Saké ! Le lendemain, on avait qu’une idée en tête, ré-éditer l’expérience du Onsen, oui oui ces bains japonnais. Mais là, on était livré qu’à nous-mêmes, pas de « nacked relationship » cteu fois. C’était l’extase… :-)

 

139


137

 

150


Back to Tokyo chez Hiroshi pour 2 nuits et après, on n’avait plus trop de plan et l’hôtel c’est chèro ! On s’est rappelé qu’avant le Mt Fuji, on avait rencontré un super gentil japonais, Sei de son prénom. Il nous avait aidés à nous orienter dans les rues de Tokyo. Vous commencez à voir la magouille ?? ;-) On n’y est pas allé par 4 chemins… mais c’est la méthode à opter dans cette culture pour se faire comprendre. "On peut débarquer chez toi?". Et avec sa grande gentillesse, il nous a ouvert les portes de son studio qui'il nous a laissé pour quelques jours.

  178


156


189 - 4 kimono girls

Entre bouffe-resto, visite des quartiers et dancing nights, il nous a fait découvrir de chouettes endroits. Au soir du 31 juillet, big fiesta à Tokyo avec d’énormes feux d’artifices, le Sumidagawa Festival. Tout le monde dans la rue était vêtu d’un Yukata, un léger kimono d’été à la fois porté par les hommes et par les femmes. L’ambiance était festive et finalement on l’a eu notre 1er août! ;-)

 

191 - Pdt la Sumida festival


194

Ce n’est pas une surprise pour tout le monde, le japon c'est cher. Et les fruits c’est presque du luxe. Mais le palmarès du "top prix" revient à Madame Pastèque-carré qui plume tous les autres concurrents avec sa modique somme de 15'000¥, ce qui équivaut à environ 185chf la pièce! Allez soyons pas radin, cassons la tirelire ;-)

 

182 - Madame pastèque à 150 boules!!

Dernière visite officielle chez une autre amie japonaise aussi rencontré en NZ, Fumiko qui habite Iwase, un petit village vers Nikko. Elle et son copain nous ont fait découvrir la belle région de Nikko. Y’a pas à dire, c’est vraiment chouette d’être avec des locaux, tu ne réfléchis pas à où aller et tu te laisses promener comme un toutou. Wouf, on adore :-P

 

211


Cette nuit-là, en plein milieu de la nuit, encore un tremblement de terre ! Même si c’est le 3ème de notre voyage (1 en Indonésie et 2 au Japon), on ne s’y est toujours pas habitué, les chocottes! Pour eux, c’est la routine quoi… bin voyons !

 

206 - Temples à Nikko$

 

208 - Tonneaux de Saké

 

Fumiko s’étonnait tellement qu’on ne sache pas grand-chose de notre itinéraire, pourtant ce n’est pas notre genre hein? On pensait trouver sur place des vols pour traverser le pacifique. O-u-b-l-i-e-s. Effectivement ces cocos d’japs ont seulement 10 jours de vacances par année ce qui veut dire qu’ils réservent tous 1000 ans en avance et pour la même période ! Ouuhhh… on s’est fait avoir par les Japs !!! Mais On ne baisse pas les bras. La nuit même, recherches très ardues qui nous ont menées à une option pas planifiée: passer par l’Australie, la solution la plus économique. Le lendemain matin au tit déj’, on a dit à Fumiko qu’on avait réservé un vol pour l’Australie dans 2 jours, HEIN WHAT??? :-)

 222


Grâce à nos hôtes japonais, on a pu découvrir un Japon super-kiffant sous un autre angle. ARIGATO GOZAIMA !!! Et mine de rien, grâce à nos squattages (24 nuits/28 qd même !), on a pu se faire plaisir culinairement comme jamais au pays du soleil levant. Mon numéro 1 dans le world ranking food !

 

Vous avez bien compris, on est des gros squatteurs! Alors attention au retour en Suisse lé zamis! :-P


Bon bin, on arrive les Kangoo ! :-)

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

Où sommes-nous présentement ?

drapeau-suisse.jpg HOME

COMPTEUR VISITE

NOS PRECEDENTS VOYAGES

 

 

 

Pays

CARTES - ITINERAIRE

MUSIQUE